Partagez | 
 

 Connor Miles - Alias - Fiche de présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor Miles - Alias

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 22

MessageSujet: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mar 11 Déc - 18:40

center>




Connor
Miles

Groupe: Citoyen
Age: 29 ans
Ville d'origine: Serkan
Ville actuelle: Serkan


A qui avez-vous affaire ?

Depuis que Connor a fondé sa seconde identité on peut dire qu’il est devenu prétentieux. Pour lui, le Réseau est son terrain de jeu, passé sous l’identité l’Alias il se sent surpuissant et est prêt à prendre des risques inconsidérés. Alias est un masque qui lui permet de se défouler, il trouve injuste de ne pas avoir connu ses parents et s’en veux terriblement de ne pas se rappeler rien que du prénom de sa sœur. Il pense souvent à elle et malgré nombreuses recherches, nombreux hack, il n’a jamais rien trouvé à son propos. Connor n’aurait sûrement pas pu survivre sans Alias, Connor est tout le contraire de cet avatar virtuel. Gentil, posé et réfléchi il pense toujours avant d’agir. Il aime rire, voir du monde, partager sa passion de la technologie. Malgré ça, il reste assez difficile à approcher, mystérieux et timide il ne va que rarement vers les autres. Il attend plutôt qu’ils viennent vers lui. S’il ne gagnait pas sa vie avec le hack, il se serait sûrement redirigé vers une filière commerciale pour faire partager cette passion.

Physiquement Connor est plutôt grand, brun aux yeux marron, portant souvent ses lunettes de soleil pour suivre les informations en direct. Souvent habillé en costard, vieille habitude de ses études de commerce, il a un certain style vestimentaire. Il a tout du bad boy ténébreux de la couleur des cheveux à son style vestimentaire. Assez timide, il ne sourit qu’entouré de personnes qu’il considère comme des amis.

Il ne peut se déplacer sans son ordinateur portable et son téléphone. Nombreux gadgets traînent dans son sac qui peuvent être très inutiles autant qu’utiles.
Actuellement il se cache beaucoup derrière Alias et il ne laisse plus beaucoup de temps à sa vraie personnalité.


On a tous un passé

« Mon premier souvenir remonte vers l'âge de mes quatre ans. Avant tout est flou. Qui aurait bien pu me conter mon enfance ? Personne.
Ce souvenir m'est très cher, c'est le seul qu’il me reste de ma sœur. Son regard perdu, son magnifique regard, d'un bleu si profond. Son prénom ? Il ne me revient même pas. J'ai juste l'intime conviction que c'est ma sœur. Mes parents ? vous me demanderez. Personne dans mon entourage actuel ne saurait me dire. Je sais juste que je ne suis pas l’enfant naturel de la famille dans laquelle je vis. Vous savez l’enfant de plus qu’on adopte pour pouvoir dire au voisin : « Vous avez vu ? Nous aussi on a notre enfant adopté ! ». J’ai toujours eu l’impression d’être le pot de fleur, celui qu’on met ici pour faire décoration. Mais je n’ai jamais eu à me plaindre, ils ont toujours été gentil avec moi, malgré le fait qu’ils ne soient jamais là. N’ayant aucun souvenir de mes vrais parents, j’ai décidé de considérer ma famille d’adoption comme tel.

Mon père est un avocat qui a réussi à percer du jour au lendemain grâce à une affaire qui a été très médiatisée. Il devait défendre l’auteur de plusieurs crimes. Je ne me suis jamais intéressé au droit mais, les médias l’ont tellement repris que j’ai finis par savoir : L’accusé avait immolé par le feu trois personnes. Trois femmes, à peine plus âgés que moi à cette époque, je devais avoir neuf ans. J’ai trouvé cette affaire horrible, j’ai eu honte de mon père. Honte de porter son nom. Marre d’avoir à subir ces regards si étranges, comme si c’était moi qui avais commis ces crimes. Pendant cette affaire nos relations ont été inexistante. Même si nous avions la chance de nous croiser, nous ne nous adressions aucun mot. Finalement, l’affaire s’est tassée. L’accusé a été relâché car ceux qui avaient porté plainte se sont soudainement retirés. Les familles des victimes également. Sur ce coup, mon père a gagné le pactole et depuis il gère nombre d’affaires compliquées et les plus grands se payent ses services.

Ma mère est scientifique. Elle travaille en relation étroite avec les industriels. Elle est toujours en déplacement sur la nouvelle planète. Elle gère des excursions et est spécialisée dans la recherche de nouveaux minéraux. Elle a sous ses ordres une dizaine de scientifiques, autant dire qu’elle gagne aussi beaucoup d’argent. Son travail reste très confidentiel, nous n’avons rien le droit de savoir. Ce qui fait d’elle une personne assez mystérieuse et renfermée.

Vous l’aurez compris, l’absence de ces parents de remplacement m’a vite fait comprendre que je devais me débrouiller par moi-même. Enfin, pas tout à fait, pour combler leur absence ils nous laissent de « l’argent de poche » autant dire : un compte en banque bien rempli. Je dis « nous » car je ne suis pas le seul enfant de la famille, nous sommes quatre. L’aînée, c’est Madge, elle ressemble à sa mère et se dirige vers les mêmes études. La seconde, c’est Agathe, passionnée de science elle part souvent en excursion à travers le monde. Je suis le troisième, pas réellement passionné par les cours -même si je m’en sortais pas trop mal- et totalement technophile. Chaque innovation finit entre mes mains dès le premier jour. Le plus jeune, c’est Adrien, celui avec lequel je m’entends le mieux, il est de deux ans mon cadet et c’est une vraie terreur. Son seul but : devenir Blooder, au plus grand désespoir de ses parents. »



« Connor, debout ! Nous allons être en retard ! »

J’ouvre un œil qui s’habitue rapidement à la pénombre de la pièce. Je saute du lit et je m’habille. Aujourd’hui, c’est mon premier jour au collège. L’un des plus prestigieux de la ville. Pour la première fois de toute ma scolarité, c’est maman qui nous emmène. Madge est déjà en première, Agathe rentre en troisième quant à Adrien, il prend des cours à domicile sur ordre de papa qui en avait marre d’avoir affaire à la directrice de l’école tous les quinze jours. Je jette un coup d’œil à mon écran : aucun nouveau message. Ma chambre est un vrai capharnaüm ; mes deux unités centrales vrombissent dans le noir et les deux moniteurs restant sont en veilles. Mon écran hologramme d'une qualité d'image exceptionnelle se trouve devant la fenêtre aux volets clos, toutes les nouvelles générations de consoles sont branchées dans un enchevêtrement de fils. Et le nec plus ultra : mon casque à réalité augmentée. Il permet de vous plonger totalement dans tous les mondes que vous avez pu parcourir sur vos écrans. C’est la mode et nombreux MMO sont nés grâce à cette nouvelle technologie.
Je glisse mon ordinateur portable dans mon sac avant de regarder ma montre/portable. Aucun nouveau message là non plus. Étrange, Arthur devait me contacter pour savoir où nous nous retrouvions.

« Demande à Arthur où l’on doit se retrouver » et la voix familière de mon portable me répond « message envoyé ».

C’est à la bourre que je sors de ma chambre en courant. Tout le monde est déjà dans la voiture. J’ai droit à quelques réflexions et nous nous envolons vers le collège. Celui-ci est l’une des plus grandes tour de la ville. Quatre-vingt-dix-neuf étages tout de verre prônant les lettres bleues foncées « Collège Illion ».
Ma mère nous dépose sur la rampe atterrissage et nous souhaite une bonne journée tout en nous pressant : elle va être en retard au boulot. Agathe et moi sortons. Sur le quai, nombreux jeunes et prof circulent. Je consulte mes messages, Arthur m’attend devant l’entrée principale. Je souhaite une bonne rentrée à ma sœur qui me décoche un regard noir et me dirige vers la porte.
Arthur c’est un pote que j’ai rencontré sur mon jeu favori : War Of Immortal le jeu le plus réaliste de simulation de Bloobath. Depuis nous nous sommes rencontrés en vrai et maintenant nous sommes très proches.
« -Salut Connor ! J’ai regardé sur le panneau ; on est dans la même classe ! »
- Mon dieu ! On va bien se marrer !
- C'est clair, allez viens, ça va bientôt sonner ! »
Je regarde le ciel, bleu, et une pensée s’envole pour cette sœur perdue.



« ALIAS, SUR TA DROITE ! »
La voix familière Siaz résonne dans mes oreilles. A peine ai-je le temps de regarder sur ma droite que je sent mon avatar se dématérialiser et le message rouge s’affiche devant mes yeux « Vous êtes mort, réapparition dans : 5 … 4 ... »
« Bordel … avec une équipe de bras cassés comme vous, on va pas se qualifier hein ! » La voix du Capitaine Hoez résonne comme un reproche, heureusement, Klira, seule femme de notre équipe, vient remonter le morale des troupes « Rien n’est perdu, ils n’ont pas notre drapeau. » Et Ways, mon ami Arthur, devenu le cerveau de l’équipe propose son plan qui est vite approuvé par notre Capitaine. Au bout d’une bonne demi heure de jeu, la bataille prend fin sur une égalité. Notre prochain match sera décisif pour une qualification.

« Hoez s’est déconnecté » « ... » « Klira s’est déconnectée » « Bon … salut les mecs ! » « Siaz s’est déconnecté »
« Bon, Connor, on va peut-être se reposer pour notre première rentrée au lycée, nan ? »
« A quoi bon ? Il est bientôt six heures. Tu te rappelles de notre rentrée au collège ? »
« Et comment ! On était vraiment des noob sur WoI »
« Et maintenant nous voilà à essayer de se qualifier pour les championnats mondiaux ... »
« Ouais, fou n’est-ce pas ? »
« Totalement. Bon, à toute Arthur, je vais aller petit déjeuner ! »
« Okay ! On se retrouve où ? »
« Je sais pas, je te tiens au courant ! »

Je ferme les yeux, le bruit si familier du casque s’éteint et me voilà plongé dans le noir, couché sur mon lit. Je retire le casque. Mon réveil indique cinq heures quarante-cinq. Je me lève, ensommeillé, quelle idée on eu les organisateurs de faire passer les sélections la nuit ?
Voilà cinq ans que je joue à War Of Immortal, malgré que ce jeu soit vieux comparé aux évolutions permanentes de la technologie, grâce aux add-on réguliers et une communauté de fer, il a résisté et est rapidement devenu le jeu de référence en matière vidéo ludique.
Je repense à mes années de collège. Ces quatre ans m’ont permis de grandir, d’évoluer, toujours en ayant cette passion pour les nouvelles technologies. Passion partagée avec Arthur. De plus, lors de notre année en quatrième, il m'a fait découvrir le hack et toute une dimension s'est ouverte à moi. Celle de pratiquer des affaires illégales, sans que personne n'en sache rien. Mon bracelet/portable vibre et la voix résonne « Nouveau message d’Arthur : Allez, il nous reste quinze minutes pour ce faire le site du collège ! P.S : Ton p’tit dej’ attendra ! » . Je souris, je lui réponds alors « D’accord, premier qui arrive à en percer les défenses ! » .

J’allume mon chronomètre, je m’assois sur ma chaise de bureau et allume les trois écrans en même temps. Le logiciel de hack de ma propre confection tourne automatiquement. Il gère tout depuis mon premier ordinateur appelé « Green Force », n’étant pas connecté au Réseau, celui-ci est introuvable. Il est relié en réseau local à l’autre « Red Force » qui est le plus protégé mais aussi le plus clean. Dessus, impossible de trouver des fichiers de hack. Mais sait-on jamais si un petit malin s’amuse à remonter mon réseau local et tombe sur l’autre pc. C’est pourquoi son adresse IP change toutes les minutes. Une minute, bien trop long pour quelqu’un qui s’y connaît bien. Techniquement, les IP sont toutes fausses et il est impossible de savoir que c’est moi, Connor Miles. Alias, tel est mon nom, ma signature celle qui prouve que je suis passé par là, en laissant une seule trace : mon pseudo.
Seul Arthur connaît la véritable identité d’Alias. Il est la personne en qui j’ai le plus confiance et avec qui j’ai fais mes tout premiers hack.

Le site du collège ne tient même pas une minute face à mon système et il s’ouvre à moi en me délivrant tout ses secrets. Relevés de notes des élèves, mails échangés depuis la plate forme du site, absences, heures de retenues, … Rien d’extraordinaire, rien qui ne m’intéresse. J’envoie un message à Arthur : « Trop tard. » , il me répond tous de suite « Bordel, toujours aussi efficace. » Et notre conversation est supprimée. Le téléphone, le meilleur moyen de se faire prendre la main dans le sac. Qui sait qui pourrait nous épier ? Les forces de l’ordre, les opérateurs, si facile. Avant de mettre fin à mon intrusion je laisse un petit message. « Si facile de passer vos barrières. Alias. ».
J’arrête mon logiciel et éteint les deux ordinateurs.
Mon PC portable est le seul qui peut les allumer à distance, en cas d’extrême nécessité. Si je venais à perdre celui-ci, je peux stopper ce mécanisme à partir de mes pc fixes. Les deux sont protégés par une reconnaissance ADN, certes pas très poussée mais comme ma famille ne partage pas le même que moi il est impossible pour eux de les allumer. Mon téléphone peut superviser à distance tout ça, pratique pour hacker tout en étant discret, il est lui aussi équipé d’un système ADN.
Avec ce système complexe et perfectionné, je pense être en mesure d’affronter toutes sortes d’éventualités.

J’entends du bruit dans l’escalier. Ça doit être Madge, c’est celle qui se lève le plus tôt. Resté habillé toute la nuit je descends à sa suite. Elle me regarde et soupire.
« -Tu t’es encore couché à point d’heure...
- Qu’est-ce qui te fait dire ça ?
- Umh, je commence par quoi ? Le fait que tu ai des cernes qui tombent jusqu’au menton ou que tu portes les mêmes vêtements qu’hier ?
- D’accord, j’ai compris, tu as gagné. Je ne me suis pas couché du tout. »

Elle soupire à nouveau. Je plonge la tête dans le frigo « Pfff, les femmes, elles y comprennent vraiment rien à rien. »
Six heures et demie sonne quand Agathe fait son apparition. Elle ne nous adresse pas la parole et fonce dans la salle de bain.

« - Il y a une telle ambiance que je vais directement partir au lycée ! Salut les filles, bonne rentrée ! » Dis-je avant de m’éloigner vers la porte.

J’attrape mon sac et vérifiant son contenu. Mon ordi portable, ma tablette tactile, mon holoposte ( Vous savez cette espèce de petit badge qui sert à envoyer des messages vocaux ainsi qu’un hologramme de vous -même. Je ne l’utilise quasi jamais, mais, qui sait, peut-être un jour il me sera utile. )
Je prend le bus, il s’envole en silence et parcours la ville encore ensommeillée vers les deux tours torsadées. Elles sont toutes aussi hautes que celle du collège mais aussi bien plus gracieuses. Le véhicule pose ses passagés à l'arrêt et le peu de monde situé à l'intérieur en descend. Arrivé sur le quai, je me retourne et, par chance, je tombe sur Arthur, accompagnée de Lili, Anthony, Geoffrey, Marie et Stéphane, notre petite bande de potes qui a survécu tout le collège. Seul Arthur connaît ma double identité. Pour les autres, je ne suis qu’un mordu de jeux vidéo, un geek et ça s’arrête là.
« Salut tout le monde ! »
« Coucou Connor ! » me répond Marie
C’est sur ces paroles agrémentées du récit des vacances de chacun que notre nouvelle scolarité commence.
Je regarde le ciel, bleu, et une pensée s’envole pour cette sœur perdue.




« Vous avez reçu un message d’Arthur : ‘Arrêtes tes conneries. Ça commence à se voir.’ le message contient une image, souhaitez-vous l’afficher ? » « Oui. »
Je consulte l’hologramme apparu au dessus de mon poignet. Le journal du lycée, en une : « Le Mystérieux Alias hack toutes les données du site, faites attention aux vôtres. »
Je souris, voilà qu’ils ont peur de moi. J’ai quitté le lycée hier, Bac en poche et je rentre en prépa pour une école de commerce l’année prochaine. Je ne voulais cette fois pas attendre la fin des vacances pour hacker le site, il y est passé tout de suite. J’ai eu tous les résultats de tout le monde avant l’heure. Je n’ai pas osé dire à Arthur qu’il a foiré son Bac. Le pauvre, il arrive à gagner sa vie grâce à WoI, mais ne pouvant gérer les deux, il a multiplié les absences pour s’entraîner. Notre petite équipe sur le jeu est allée jusqu’aux demies-finales. Une énorme erreur de ma part et s’en était finit de nous. On m’a viré de l’équipe.
Il valait mieux ainsi, je n’aurais pas supporté de laisser ce jeu infester ma vie jusqu’à mon cursus scolaire.
Notre petit groupe d’ami à plus ou moins survécu, Steph a dû déménager à cause du boulot de ses parents. Lili et moi nous sommes sortis ensemble pendant un petit bout de temps. Elle m’a quitté parce qu’elle trouvait que je lui cachais trop de choses. Ça m’a brisé le cœur, j’ai faillit tout lui avouer. Mais Alias devait rester secret, quoi qu’il m’en coûte. Elle est partie sans se retourner. Je ne l’ai pas revue depuis. Arthur est enfermé chez lui tout le temps, on ne le voit plus.
Donc voilà, il reste Antho, Geof et Marie. On se voit régulièrement, on boit un coup et on passe une petite soirée en boîte. J’arrive à nous inscrire sur les listes VIP, on se retrouve à boire du champagne gratuitement toute la soirée. Ils me demandent souvent comment je fais pour avoir ces places, je leur réponds que mes parents sont assez influents pour ça. Même si je ne suis pas sûr qu’ils gobent la connerie à chaque fois, on s’amuse bien au moins -et gratuitement- ! On sort à point d’heure, je regarde le ciel, bleu nuit, et une pensée s’envole pour cette sœur perdue.



Assis tout au fond de l’amphithéâtre j’attends le bon moment. Le bon moment pour enfin en savoir plus sur Nolan. Cela fait un moment que ce mec m’intrigue. On ne le voit que rarement. Comment peut-il diriger notre monde ? A-t-il peur de quelque chose ? De quelqu’un ?
Sur mes lunettes de soleil défilent les images du journal télévisé de midi. Dès l’instant où la présentatrice annonce la page de Bloobath, mon système se met en route. Championnat du monde de Bloobath, quoi de mieux pour distraire toute sorte de sécurité ? La sueur se met à couler le long de mes tempes. Les barrières de son système personnel sont bien trop longues à percer. Un message s’affiche « Adresse IP détectée. ». Ne pas paniquer. Je transfère toutes les données importantes sur ma tablette. Je démonte le boîtier de l’ordi d’une main de maître, brise le disque dur sous ma chaussure ainsi que tout ce qui pourrait me trahir. J’efface toute forme de reste ADN et j’abandonne la carcasse ici. Je file vers l’entrée et sors directement de l’amphi.

Les infos sont interrompues par un flash spécial : « Un hackeur a tenté de s’emparer des données personnelles de Nolan. Nous n’en savons pas plus pour le moment mais les forces de l’ordre soupçonnent déjà ‘Alias’ figure bien connue du monde technologique. »

Les policiers, déjà sur les traces d’Alias, sur les miennes. Je souris malgré moi, seraient-ils surpris de découvrir derrière cette figure du hack un mec à peine majeur ?
Je sors de l’établissement, les policiers l’ont déjà cernés, ils avaient repéré l’ordinateur. Bordel, ils sont trop bien équipés à mon goût. Un soldat m’arrête :
« - Vos papiers jeune homme. »
Je les lui tends tout en relevant mes lunettes sur mon front. Il les regarde, puis me regarde, d’un air soupçonneux. Il faut que je reste calme, là est la clé.
« -Puis-je savoir où vous aller ?
- Je ne mange pas ici, je rentre chez moi, à moins qu’on me propose un resto. »
Mon téléphone sonne, beh tient, le bon moment. Il me fait signe de décrocher. C’est Anthony.
« Salut Connor ! Tu as vu ce qu’à tenté de faire Alias ? Waouh, je respecte trop ce mec.
- Oui j’ai eu vent et, apparemment, il a choisit mon école pour agir. On se rejoint quelque part pour manger ?
- J’allais justement te le demander ! Tu vas me raconter tout ça, on se rejoint à notre resto préféré !
- J’arrive. »
J’annonce à ce cher représentant des forces de l’ordre qu’un ami m’attend au bout de la rue pour manger. Un dernier regard et il me laisse passer.

Je dois rentrer chez moi, vérifier qu’ils n’ont pas remonté mes pistes. « Envois un message à Anthony, dit lui que j’annule tout, problème perso. » « Message envoyé. » J’ai déménagé cette année de la maison familiale, personne ne s’y est opposé et ça me fait du bien de prendre le large. Maintenant j’ai une pièce entière réservée à toutes mes merveilles.
J’arrive chez moi, j’avoue ne pas avoir acheté le pire appartement de Serkan. Il est situé au dernier étage d’une tour qui domine celles environnantes. Je joui d’une vue imprenable sur la ville grâce à une magnifique baie vitrée dans mon salon. La cuisine est ouverte sur le salon, la chambre juste à droite de l’entée et mon bureau au centre de l’appartement. Aucune fenêtre, pas mesure de sécurité. Étant au dernier étage j’ai investi le toit, piscine, bar, jardin, parfait pour toutes sortes de petites réceptions. Comme quoi, l’argent de poche de mes parents a été pour le moins utile.
J’entre dans la pièce centrale, le vrombissement presque inaudible des unités centrales me rassure. Mon premier ordinateur m’affiche trois nouveaux messages. Le second me dit juste qu’il a perdu le signal avec « Blue Air Force » mon pc portable. Normal. Les trois autres sont des tentatives d’intrusions au réseau. L’adresse IP a changée juste à temps et ils n’ont pas pu localiser l’ordinateur.
Je pousse un soupire de soulagement en m’écrasant dans mon fauteuil.

Sans perdre le temps je transfère les données de la tablette sur « Green Force ». Puis je réfléchis. L’idée me vient. Il me faut un nouvel ordi fixe ainsi qu’un nouveau ordi portable. J’appelle Léon, mon fournisseur préféré et qui me connaît depuis nombreuses années.
« -Allô Léon ?
- Oui ?
- C’est Connor !
- Ha ! Salut Connor ! Tu vas bien ?
- Et comment ! Je viens te passer une petite commande.
- Ça me fait plaisir d’entendre ça, ça fait un bout de temps.
- Ouais, besoin de recycler un peu tout le matos !
- Bon alors, qu’est-ce que je te mets sur pied ?
- Déjà un PC portable qui tienne la route. Pas besoin d’une bête de course, je veux une batterie d’au moins vingt-quatre heures, d’une taille respectable qui peut se faire passer pour un ordinateur de cours.
- Très bien, c’est noté. Autre chose ?
- Ouais. Un PC fixe, le meilleur qui soit, tu sais que je peux y mettre le prix.
- Ça me fait plaisir de t’entendre dire ça. Tu en as besoin quand ?
- Je passe dans l’heure qui suit.
- … Ça sera prêt.
- Très bien, à tout à l’heure. »
Je consacre l’heure d’après à améliorer mon système. Il commence à se faire vieux et je me suis amélioré en codage depuis que je l’ai créé. Après une demie heure, il est aussi performant mais plus rapide et plus discret.

Je rentre tard dans la nuit, les bras chargés de cartons et accompagné de Léon.
« -Heureusement que ça devait être prêt …
- Écoute, on a eu un imprévu.
- Quoi donc ?
- La visite des flics. Il le cherche cet Alias. Nous avons refusé de leur vendre les coordonnées de nos clients. Nous sommes fichés dans leur dossier maintenant. »
Je pose mon paquetage.
« - Merci Léon, désolé pour le dérangement. Je devrais me débrouiller avec ça ! »
Je lui prends le paquet des mains et le redirige vers la sortie. Enfin seul je déballe mes nouveaux bijoux. Le « Green Air Force 2.1 » et le « Black Force 2.0 ». Ce dernier remplacera « Red Force » qui servira maintenant de stockage de données. Elles seront toutes cryptées et transférables que dans un sens. En gros : impossible de les enlever dès qu’elles sont dessus. A moins de s’appeler Alias. Ce qui m’embête c’est de savoir toujours plus de flics à me recherche ...
Je regarde le ciel à travers la baie vitrée, bleu, et une pensée s’envole pour cette sœur perdue.



Voilà onze ans que j’ai tenté d’hacker Nolan. J’étais un peu fou à cette époque. J’aurais dû me douter que c’était impossible. Heureusement, après nombreux mois de recherches, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé. Je me suis calmé avec Alias et j’ai laissé coulé l’affaire pour revenir plus tard, toujours plus efficace.
Au vu de mes résultats médiocres dans mon école de commerce, j’ai arrêté. J’ai très vite déniché du travail dans le monde de l’informatique, en jouant sur les deux bords. Fournir des informations à tous genre de sociétés secrètes sur notre gouvernement et inversement. Tout ça, contre de l’argent. Et je peux vous dire que des personnes sont prêtes à payer le prix fort pour connaître la marque de machine à laver du général de l’armée.
Alias prend quatre vingt dix pour cent de mon temps. Les dix restant sont consacrés à aller voir de temps en temps ma famille. Jouer aux nouveaux jeux avec Adrien qui est resté à la maison pour consoler ma mère de la mort de notre père. Adrien a renoncé à son rêve de devenir Blooder pour éviter à maman une autre perte ... Mon père n’était plus tout jeune, trop surmené, crise cardiaque. Ma mère a arrêté tous ces déplacements pour -enfin- rentrer à la maison et s’occuper de tous ses enfants. Ça me fait plaisir de la voir comme ça, heureuse de nous voir grandir et s’épanouir.
Sinon, j’essaie de voir Arthur qui, après la fin de War of Immortal a monté une boîte avec Léon. C’est le seul avec qui j’ai gardé contacte. Les autres se sont volatilisés. Tout comme cette sœur, cette sœur aux yeux bleus à laquelle je n’ai jamais cessé de penser. Aujourd’hui, le ciel est gris, mais, je pense toujours à elle.



Pseudo: Plumette
Présence sur le forum: 7 jours sur 7 sauf coupure internet ! xD
Nom avatar (si réaliste): Notre cher ... Joseph Gordon Levitt
Last word: Magnifique forum ! Hâte d'entrer dans ce monde ! Par contre, pourriez vous, gentils Admins, changer mon pseudo en Connor Miles - Alias ? Merci ! =D




Dernière édition par Connor Miles - Alias le Mer 12 Déc - 19:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silico
Un Homme qui Vous Veut du Bien - Administateur
avatar


Messages : 11
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 12:51

Bienvenue à toi! Et bien avant toute chose, je dois dire que c'est une jolie fiche, complète et, ma foi, très bien écrite!

Ensuite, je n'ai pas grand chose à redire, tout me semble à peu près en ordre. Simples détails:
-si ton papa a dû défendre un criminel, il ne serait pas plutôt avocat? ^^
-ta mère peut parfaitement travailler sur la nouvelle planète mais il faut savoir que le trajet est relativement long, malgré les technologies avancées. Aucun risque qu'elle fasse l'aller-retour tous les jours, donc!

Je laisse à mes camarades le soin d'apporter leur jugement!

Ps: On cherche des crosses à Nolan, p'tite tête?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor Miles - Alias

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 13:07

Merci pour tous ces compliments, ça me fait plaisir *o* !

Ha oui, pardon, erreur de ma part, j'ai modifié le boulot du père.
Et en effet, comme la mère travail sur la nouvelle planète, elle est rarement chez elle. Sauf quand elle décide d'arrêter son boulot à cause de la mort de son mari !


Nolaaaaaaaan ♥

P.S : Merci pour le changement de pseudo ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silico
Un Homme qui Vous Veut du Bien - Administateur
avatar


Messages : 11
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 14:39

Je t'en prie, ce n'est rien =)

Voilà qui est mieux! Tout me semble nickel, on attend juste l'avis de mes collègues pour pouvoir te valider maintenant!

PS: No problemo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Maître d'Illion - Administrateur
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 16:07

J'aime. Cette. Fiche. Très bien écrite. J'adore la narration. Très dynamique. Vraiment sympa à lire ! Y a pas de contresens, quelques petites incohérences d'époques, mais ça j'y reviens après. Ton style est fluide, agréable à lire. C'est passé comme une lettre à la poste.
On passe directement à


La Correction

Avatar : Joseph Gordon Levitt. Je dis OUI ! Par contre pareil que pour Charlie, je pense qu'il est nécessaire de le faire un peu plus vieux, et d'adapter ta fiche dans ce sens. Pour coller à ce que j'ai demandé comme modifications à Charlie, mais également parce que selon les images que tu prendras de lui, il a quand même 30 ans le bougre !

Métier : Informaticien / Hacker. J'aime l'idée, très originale. J'ai déjà des projets pour toi mon grand Hochet

Physique / Personnalité : Rien à redire, mise à part que sur Illion il n'y a pas Internet. Pas sous ce nom là. C'est vrai que ce n'est pas spécifié dans le background, et il faudra vraiment que je pense à faire une mise à jour. Le réseau sur lequel tout le monde a accès aux informations est un flux très modestement appelé le Réseau. On reprend pas Internet parce que c'est un truc propre à notre monde, et qu'y a aucune raison qu'il existe dans le monde dans lequel on joue !

L'Histoire : Une histoire intéressante, globalement j'ai pas grand chose à redire. Mis à part quelques points, mais qui ne tiennent pas tous du personnage en lui même.
Tout d'abord, les écrans plasmas LCD c'est hasbeen en 3080. Appelle ça comme tu veux, mais on a évolué en technologie, on a des hologrammes, des écrans dématérialisés, tout ce que tu veux.. Mais ce qu'on connait à l'heure d'aujourd'hui est mille fois dépassé Inspire toi de Star Wars, de Total Recall, d'Avatar ou de je ne sais quel livre de SF qui propose des technologies très poussées.
Ensuite.. Je bloque un petit peu sur le gamin de sixième qui est déjà un hacker j'ai un peu de mal à y croire. Mais bon admettons que ce soit un petit Einstein du hacking, ça voudrait dire qu'il a que 11 ans mine de rien. Paie ta maturité à 11 ans. Je pense que lui donner deux ans de plus sera déjà mieux pour son passé de hacker.

Pour le jeu vidéo, pas de soucis. On l'intégrera dans l'univers.
La moto. Je bloque un peu dessus. Je sais pas si c'est le fait d'avoir quitté le lycée ou pas, mais je vois personne arriver en moto à même pas 15 ans.. Donc je bloque un peu dessus, mais à nouveau c'est un détail de fond, pas en rapport avec l'histoire..

Illion. LE GROS MALENTENDU. J'en ai bien peur. Ne confond pas Illion, et Nolan. Illion est la planète sur laquelle on évolue, Nolan en est le dirigeant. Donc quand tu dis 'en savoir plus sur Illion. Cela fait un moment que ce mec m'intrigue' il y a un sacré contresens. Il faut que tu corriges ça, et que tu ne fasses pas l'erreur de confondre ces deux noms. ;)

Citation :
Voilà sept ans que j’ai tenté d’hacker Illion

Que tu as tenté d'hacker le gouvernement/l'Etat/les dossiers secrets de .. Mais pas Illion. Rien ne s'appelle Illion mis à part la planète.

Pour la période de sept ans dans la quelle tu fais une ellipse, tu n'as rien à raconter ?


LE VERDICT

Une très bonne fiche, un personnage très prometteur. Il y a juste quelques petits problèmes de rapport à l'univers, mais ça devrait passer avec le temps. Je ne saurais que te conseiller de te plonger dans l'univers en nous posant des questions. On n'a pas pensé à tout, et c'est en discutant que l'on aura de nouvelles idées ! Et surtout n'hésite pas à lire les commentaires que j'ai fait à Charlie puisque vos personnages sont liés. Ce serait une bonne chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illion.forum-canada.net
Connor Miles - Alias

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 16:29

J'avais peur du verdict l'Illion mais me voilà rassurée ! xD

Si on doit toutes les deux vieillir nos personnages, je pense qu'il y aura pas de soucis ;) !

Je tiens juste à dire que j'avais pas internet quand j'ai écris ma fiche. D'où ce fichu malentendu avec Illion ... *Mémoire de poisson rouge : j'assume* et les incohérences qui traînent à droite à gauche, je vais y remédier !

Bon beh mon écran LCD sera le seul du monde alors. *Okok je change xD*

Après, je suis pas totalement d'accord, hacker n'a rien en soit de mature. Surtout si le Réseau est plus évolué que le notre, des logiciels de hack, tu en trouves des tout prêts et assez facilement. Dans ce cas je peux remédier au fait qu'il ne l'a pas fait lui et que c'était un défi de ses amis que de hacker le site du collège. Je sais pas ! xD

J'avais pas réellement pensé à cette histoire de moto ! ... Je change ça je met le bus ! Nah !

J'ai même honte de revenir sur cette histoire l'Illion, je m'en vais changer ça ... *tête basse*

7 ans, c'est vrai que ça laisse des zones d'ombres. Mais c'est ça qui est bien, j'inventerais des évènements qui se sont passés pendant ces 7 années dans le RP. Je trouve que ça me laisse plus de liberté dans le RP et je suis moins cloîtré. Mais après s'il faut rajouter des évènements, je peux.

Bref, bref, merci des remarques ! Je change ça dès que je peux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Maître d'Illion - Administrateur
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 16:36

Quand je disais qu'il est mature, je faisais surtout référence à sa façon de parler à son entrée en sixième en fait. De mémoire, en sixième j'étais un petit con qui rigolait comme un benêt. Et presque tout le monde était comme ça. Même Silico, sauf que lui il avait les cheveux longs et ça rendait cool.

Bref, le fait de hacker demande quand même une certaine grandeur d'esprit. Y a plein de choses à savoir, faire, etc. Donc peut-être pas dès l'entrée en sixième - ce qui sous-entend qu'il a quand même les capacités de le faire depuis un certain temps.. - Donc il peut débuter en sixième, et être un as dès la quatrième, etc. Ca décale pas ton histoire et tout va bien !
Mais c'est vraiment un détail pour chipoter quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illion.forum-canada.net
Connor Miles - Alias

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Mer 12 Déc - 17:16

Me revoilà !

Normalement j'ai tout modifié.
Donc maintenant il a un écran "hologramme", il parle "moins bien" en 6ème. Ses premiers hacks remontent à la quatrième. Il prend le bus pour aller au lycée ! *YEAH xD*
J'ai modifié Internet par le Réseau et Illion par Nolan.

Après pour l'âge faut que je vois avec Charlie !

EDIT : Âge modifié =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illion
Maître d'Illion - Administrateur
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 23/05/2012

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Sam 15 Déc - 19:17

Parfait très cher !
Je laisse Silico s'occuper de toi dans ce cas !

Et contacte moi par MP lorsque tu auras le temps, j'aurai quelque chose à te dire ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illion.forum-canada.net
Silico
Un Homme qui Vous Veut du Bien - Administateur
avatar


Messages : 11
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   Lun 17 Déc - 12:59

Vaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaalidé o/

Bienvenue parmi nous, l'ami! Puisse Nolan être avec toi =)

N'hésite pas à aller faire ta fiche de contacts et tout ce qui s'ensuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Connor Miles - Alias - Fiche de présentation   

Revenir en haut Aller en bas
 

Connor Miles - Alias - Fiche de présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Codes pour fiche de présentation
» Code pour votre fiche de présentation
» La fiche de présentation : le modèle obligatoire
» — MODÈLE; fiche de présentation
» Modèle de fiche de présentation (obligatoire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illion :: 

► Registre Planétaire

 :: :: Banque Génétique
-